déc. 14, 23

Mieux vaut-il faire de la location nue ou meublée ?

Vous souhaitez investir en investissement immobilier et vous hésitez entre la location nue ou meublée ?

 

Cela dépend avant tout de vos motivations et besoins. Les deux types de location ont leurs avantages et inconvénients. On va les décrypter ensembles !

 

Tournez vous vers la location meublée, si :

  • Vous privilégiez la rentabilité

Malgré les frais d’aménagement, les loyers sont plus élevés qu’en location nue (en moyenne une différence de 10 à 20%)

fiscalité + intéressante car le meublé entre dans la catégorie des Bénéfices Industriels et Commerciaux (et non des revenus fonciers imposés à l’impôt sur le revenu). Cela signifie que vous pouvez déduire toutes vos charges (eprunt, travaux etc) de vos loyers. Ainsi vous pouvez amortir l’achat de votre mobilier et votre logement. Avec un bon montage fiscal vous pouvez ainsi éviter toute imposition.

Les risques d’impayés sont moins important qu’en non meublé, et cela pour deux raisons principales : la durée du bail est plus courte et donc vous minimez les risques de voir une personne s’installer et considérer le logement comme sa résidence principale. En effet la location meublée attire un certain type de clientèle qui n’est que très peu concerné par les impayés (professionnels en mission, étudiants…) De plus en proposant un logement meublé, le loyer étant plus cher vous opérez naturellement une montée en gamme de votre hébergement et donc une catégorie de client normalement moins concerné par ce type de soucis. Et pour la location saisonnière les loyers sont généralement payés d’avance.

  • Vous souhaitez garder la main sur votre logement

Que ce soit dans le cas d’un meublé ou non meublé, vous pourrez récupérer votre logement que sous certaines conditions bien précises (pour le vendre, pour vous loger, pour loger un proche, ou pour motif sériez et légitime qui est souvent un soucis d’impayé avec votre locataire).

Cependant dans le cas de la location nue, vous n’avez que très peu de flexibilité pour récupérer votre logement. Vous ne pouvez donner congé qu’à l’échéance du bail (c’est-ç-dire 3 ans), tout en prévenant votre locataire obligatoirement 6 mois à l’avance. Si vous ratez le coche le bail est reconduit tacitement pour 3 ans et vous ne pourrez rien faire entre temps.

Dans le cas d’une location meublée, vous pouvez donner congé à l’échéance du bail également mais sa durée est d’1 an, tout en respectant un préavis de 3 mois. Cela vous donne plus d’occasion de récupérer votre logement. De plus si vous avez conclu un bail mobilité ou étudiant, ce sont des contrats à durée déterminés (de 10 mois et 9 mois respectivement), signifiant que le bail prend fin automatiquement et le locataire part.

 

Tournez vous vers la location nue si :

  • vous souhaitez des locataires stables

Les personnes qui optent pour le nue sont à la recherche d’un logement sur le moyen long terme avec un bail de 3 ans, et ils doivent investir dans le tout le mobilier.

Contrairement à la location meublée qui sont des baux de courte durée, qui touche une clientèle en mouvement, qui recherche avant tout de la flexibilité.

  • vous cherchez à minimiser vos contraintes de gestion (autrement dit la paix !)

La location meublée demande en effet plus d’investissement car les changements de locataires sont plus souvent, vous devez vous occuper de l’état des lieux, signatures de baux, choix des nouveaux locataires, visites etc. Vous pouvez faire appel à une conciergerie ou agent immobilier qui s’occupera de toute la gestion, cependant soyez prêt à voir votre taux de rentabilité, baisser.

Si vous souhaitez un maximum votre implication, optez définitivement pour une location nue.