janv. 04, 24

Les défis méconnus des grands déplacements professionnels : une conversation essentielle

De nombreux professionnels effectuent des grands déplacements chaque année, dans tout secteur d’activité confondu : tertiaire, industriel, agro-alimentaire, nucléaire, BTP… Et pourtant il semble que cette réalité soit trop souvent sous-estimée ou même ignorée par le monde du travail et du recrutement.

 

Et pourtant, ils sont plusieurs dizaines de milliers chaque année à vivre cela.

🔎​ Mes hypothèses sont les suivantes, on en parle peu car :

  • C’est un phénomène qui est souvent inévitable pour certains secteurs d’activités. C’est cette fameuse clause de mobilité géographique dans le contrat de travail. Ce sujet est donc difficilement discutable ou négociable, et parfois sujet de conflits, on en parle donc le moins possible.

 

  • Dans le cas où des employés réaliseraient des grands déplacements, le plus souvent, ils doivent eux même s’occuper de l’organisation du voyage et la réservation du logement par exemple. L’entreprise se libère ainsi le temps et le travail alloué à ces tâches, de telles qu’elles représentent pour l’entreprise qu’un poste de dépense, rien de plus. Apparaissant comme un sujet annexe voire en dehors de leurs champs d’action.

 

  • Quand bien même les entreprises se préoccupent du sujet et tente de mettre à disposition les outils nécessaires et une politique de remboursement de frais intéressante. A part organiser et mutualiser au mieux la fréquence des déplacements, elle ne peut guère agir plus.

 

  • Hormis les agences de voyages d’affaires, très peu d’entreprises sont spécialisées sur l’accompagnement des professionnels dans la gestion de leurs grands déplacements, encore moins pour des déplacements de plusieurs semaines ou mois.

 

  • Il n’existe pas de définition statistique pour identifier ces professionnels qui effectuent des grands déplacements sur une durée plus ou moins longue. L’INSEE s’intéresse aux personnes devant faire le trajet domicile-travail, mais sans la notion de grands déplacements, qui demande aux personnes de se loger temporairement ailleurs.

 

  • L’INSEE estime à environ près de 200 000 personnes par an qui doivent se déplacer à plus de 200km de chez elles pour travailler. On peut imaginer qu’à ce titre elles sont obligées de s’installer dans un autre logement que leur logement principal.

 

Les professionnels qui jonglent avec des déplacements fréquents font face à une multitude de défis, allant de la fatigue liée aux déplacements, le temps alloué à l’organisation de ces déplacements, en passant par un équilibre de vie pro/perso plus compliqué. Pourquoi cette facette du monde professionnel reste-t-elle souvent dans l'ombre ?

En ouvrant le dialogue sur ces difficultés souvent tues, nous contribuons à une culture de travail plus transparente et compréhensive. Les entreprises peuvent ainsi mieux soutenir leurs employés, en mettant en place des politiques adaptées, des ressources pour gérer la logistique des déplacements et en favorisant un équilibre travail-vie personnelle plus sain.